Alesandro.fr » Je vous explique Tout » Combien gagne un kinésithérapeute ?

Combien gagne un kinésithérapeute ?

La kinésithérapie est une spécialité paramédicale qui aide au traitement de la douleur et à la rééducation fonctionnelle et motrice, par le biais de gymnastique médicale et de différents massages. Le kinésithérapeute intervient auprès de patients atteints de troubles respiratoires, psychomoteurs, cardiovasculaires ou rhumatismaux. Il s’occupe aussi bien des cas les plus bénins à l’exemple de l’entorse, que des traumatismes les plus graves provoqués par des accidents.

De plus, le rôle du kinésithérapeute peut être également préventif, notamment lorsqu’il intervient auprès de sportifs de haut niveau. Quelle formation effectuer ? A quel salaire prétendre ? A travers les rubriques suivantes, nous vous livrons tout ce qu’il faut savoir sur le métier de kinésithérapeute.

Comment devenir kinésithérapeute ?

Le kinésithérapeute doit être titulaire du diplôme d’état de masseur-kinésithérapeute. Avant le mois de janvier 2013, ce diplôme se préparait en seulement trois années, depuis, il est obtenu suite à une formation d’une durée de quatre années. L’année de préparation supplémentaire est appelée PACES, et elle concerne un tronc commun à toutes les études de santé.

La formation de kinésithérapeute doit obligatoirement s’effectuer dans un des 41 IFMK, Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie, existants dans le territoire français et agréés par l’état. Il s’agit donc d’un diplôme de niveau bac+4

A cause d’une sélection trop rigoureuse et du coût élevé des études en IFMK en France, un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur est apparu depuis ces dernières années, il s’agit de l’exode à l’étranger. En effet, de nombreux candidats au diplôme de kinésithérapie choisissent d’effectuer leur formation dans un autre pays européen, et reviennent en France, une fois le diplôme obtenu, afin d’exercer leur profession.

Quel est le salaire d’un kinésithérapeute ?

Comme précisé plus haut, le kinésithérapeute a le choix entre exercer en milieu hospitalier, en centre de rééducation, en station thermale ou bien en libéral. Pour les kinésithérapeutes du secteur public, le salaire mensuel net perçu en début de carrière se situe entre 1400 et 1700 euros. Après quelques années d’expérience, ils pourront viser une spécialisation, à l’exemple d’une préparation d’un diplôme de directeur de soins ou de cadre de santé. Les kinésithérapeutes pourront prétendre, en fin de carrière, à un salaire net de 3200 euros.

Pour ce qui est des salaires de kinésithérapeutes libéraux, il est plus difficile de se prononcer. En effet, pour donner une approximation il faut prendre en considération différents paramètres liés à l’investissement en temps et en équipements réalisé par le kinésithérapeute. Pour dégager un salaire, le kiné libéral est tenu de soustraire de son chiffre d’affaires les frais suivants :

  • Les charges sociales : environ 13% ;
  • Les frais de collaboration : environ 20% ;
  • Les impôts et les taxes : environ 4% ;
  • Les frais de déplacement : environ 5% ;
  • Les frais divers : environ 9%.

Ainsi, en sachant que son chiffre d’affaire s’élève approximativement à 70.000 euros, le salaire moyen d’un kinésithérapeute libéral se situe vers les 2500 euros par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *